Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur : Mot de passe : Se souvenir de moi

SUJET : Présentation de Lauranna

Présentation de Lauranna 26 Aoû 2019 08:04 #55492

Entièrement en phase avec Luco pour les virements !
C'est réellement une question de bon timing, de coordination et SURTOUT de communication entre le barreur et l'équipier. Nous avons navigué (avec mon équipière d'épouse) sur un Océanis 39 et le sujet est exactement le même. Au bout du 40ème virement de bord nous étions plutôt synchros et plutôt efficaces !
Belle journée,
Patrick
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: elvento

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Présentation de Lauranna 26 Aoû 2019 08:21 #55493

... et les pieds dans les sangles de rappel pour la première fois, je partage ton émotion et me rappelle également mes sensations lorsque je l'ai fait !
Bravo !

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Présentation de Lauranna 27 Aoû 2019 21:49 #55502

Merci Patrick pour ton avis avisé.
Autre sujet:
Mon épouse n'est vraiment pas sportive (elle aime la mer, naviguer tranquille en mode cool et décontracté) mais elle m'a dit: si le bateau déssale; je serais bien incapable de remonter à bord ! Du coup ça crispe :lol: et quand on est sortis par 15 nœuds, bin avec le recul je me dis que c'était vraiment pas raisonnable (même si nous ne sommes pas allés bien loin...).
Du coup afin de pouvoir continuer à partager ces moments avec sérénité, nous cherchons un canot plus stable mais tout de même transportable aisément, du style Tabasco.
Bien sûr je conserve Lauranna
Des avis à ce sujet ?
Bon vent

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Présentation de Lauranna 28 Aoû 2019 13:16 #55505

J'ai déjà vu ce petit navire. Je n'ai aucune expérience en la matière. C'est un monocoque dayboat et randonneur, construit par le chantier Spair Marine (tout comme mon Vaurien !). Ce voilier, mesure 5.18 m de long. La production a démarré en 1975 et s'est terminée en 1980. Tu peux retrouver sa fiche signalétique dans la revue Bateaux ( www.bateaux.com/plaisance/voiliers/tabasco-REFDq7hQkaHtpQ ,) et j'ai cru comprendre qu'il existait un site de référence : les-crames-du-tabasco.fr/tabasco/index.htm ; autre référence plus à jour : voilier.tabasco.free.fr/
Belle journée,
Patrick
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: elvento

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Présentation de Lauranna 28 Aoû 2019 14:03 #55507

Je pense que tu pourrais aussi changer de regard:
Par exemple:
Poser un ris sur ta GV
Faire en sorte que ta femme puisse et sache remonter à bord (la question se posera quel que soit le bateau)
Changer de femme
.........

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Présentation de Lauranna 28 Aoû 2019 14:59 #55508

Bonjour,

Ne pas perdre de vue que plus gros bateau signifie :
- Logistique plus compliquée : stockage, transport, travaux d'entretien et de maintenance, mais également mise à l'eau, place au port, etc.
- Plus gros efforts sur les écoutes et les drisses si le vent monte.
- moins de facilités pour s'échouer sur une plage en balade, raser les cailloux, etc.

Dans le vent fort les dangers restent présents et une chute par dessus bord est possible. Aussi quel que soit le bateau il est d'usage de prévoir de quoi remonter à bord, comme une échelle textile. Certains Vaurien en ont aussi une d'ailleurs au niveau du tableau arrière.

Si la cabine n'est pas un souhait, il y a aussi les "dériveurs lestés" style Albatros, ou les dayboats style Open 5.00.

Pour le Vaurien d'accord avec Franck : un ris sur la GV peut s'envisager, prendre des cours pour apprendre à gérer le bateau aussi (quelques cours en école de voile et le virement par 15 nœuds ne sera plus un souci), et apprendre à chavirer un jour de pétole pour voir ce que ça fait.
Après cela, le stress à 15 noeuds devrait disparaître, et le plaisir être de la partie ;)

Bonnes réflexions.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Dernière édition: par Thibault.

Présentation de Lauranna 28 Aoû 2019 21:41 #55510

Patrick écrit: J'ai déjà vu ce petit navire. Je n'ai aucune expérience en la matière. C'est un monocoque dayboat et randonneur, construit par le chantier Spair Marine (tout comme mon Vaurien !). Ce voilier, mesure 5.18 m de long. La production a démarré en 1975 et s'est terminée en 1980. Tu peux retrouver sa fiche signalétique dans la revue Bateaux ( www.bateaux.com/plaisance/voiliers/tabasco-REFDq7hQkaHtpQ ,) et j'ai cru comprendre qu'il existait un site de référence : les-crames-du-tabasco.fr/tabasco/index.htm ; autre référence plus à jour : voilier.tabasco.free.fr/
Belle journée,
Patrick

Merci beaucoup Patrick, j'avais en effet trouvé et étudié ces infos, mais c'est super sympa d'avoir pris le temps de les écrire !
Bonne soirée

franck404 écrit: Je pense que tu pourrais aussi changer de regard:
Par exemple:
Poser un ris sur ta GV
Faire en sorte que ta femme puisse et sache remonter à bord (la question se posera quel que soit le bateau)
Changer de femme


Bonjour,
Nous avions déjà un ris dans la GV ... j'aurais aussi pu changer le foc, car j'en ai un plus petit (mais dans le feu de l'"action", je n'ai pas pris le temps d'adapter une écoute au diamètre de l’œillet, pensant qu'un ris serait suffisant. . .
Pour ce qui est de pouvoir remonter, je partage ton avis, mais à bientôt 59 ans, sans être sportive à la base, je doute d'obtenir toute sa motivation :dizzy:
Concernant ta dernière proposition, après trente cinq ans de mariage .... ni elle ni moi n'en avons envie ;)

Thibault écrit: Bonjour,
Ne pas perdre de vue que plus gros bateau signifie :
- Logistique plus compliquée : stockage, transport, travaux d'entretien et de maintenance, mais également mise à l'eau, place au port, etc.
- Plus gros efforts sur les écoutes et les drisses si le vent monte.
- moins de facilités pour s'échouer sur une plage en balade, raser les cailloux, etc.

Dans le vent fort les dangers restent présents et une chute par dessus bord est possible. Aussi quel que soit le bateau il est d'usage de prévoir de quoi remonter à bord, comme une échelle textile. Certains Vaurien en ont aussi une d'ailleurs au niveau du tableau arrière.

Si la cabine n'est pas un souhait, il y a aussi les "dériveurs lestés" style Albatros, ou les dayboats style Open 5.00.

Pour le Vaurien d'accord avec Franck : un ris sur la GV peut s'envisager, prendre des cours pour apprendre à gérer le bateau aussi (quelques cours en école de voile et le virement par 15 nœuds ne sera plus un souci), et apprendre à chavirer un jour de pétole pour voir ce que ça fait.
Après cela, le stress à 15 noeuds devrait disparaître, et le plaisir être de la partie ;)

Bonnes réflexions.


Merci Thibault, effectivement, nous avons pensé à la logistique un peu plus compliquée, bien que le Tabasco ne soit pas énorme et qu'avec sa dérive lestée rétractable et son fond plutôt plat il se pose facilement, mais c'est sûr qu'il pèse 500 kg de plus que notre V :ermm:
Pour les dangers restant présents, on en est bien conscient, mais c'est toujours bon de les rappeler....
La cabine serait un souhait pour d'éventuels cabotages côtiers.
Chavirer, et même chapeauter, pour moi il n'y a pas de souci (dans des conditions météo pas trop compliquées) je l'ai fait en école avec l'ASNQ. Je navigue en funboard depuis 30 ans et 15 nœuds ne me font pas paniquer (c'est là que je commence à sortir...), quand je parle de stress, c'est par rapport aux gens que j'embarque à bord, et je ne veux pas dégoutter mon épouse qui si elle devait vivre un déssalage (même volontaire) serait en panique ! C'est pour cela que 15 nœuds avec elle c'est largement suffisant ! Le lendemain avec ma sœur (qui elle est sportive et ne craignait pas un bain forcé) nous avons eu des claques au-dessus de 15 nœuds et ça allait :D
En fait, je me disait qu'avec un canot plus grand, plus stable et lesté, ne supprimerait en aucun cas les risques, mais permettrait peut-être de pouvoir partager l'activité d'une façon plus sereine (par météo calme évidement), sans devoir enfiler une combinaison néoprène, et avec moins de contraintes quant aux positions dans le bateau, à la place, au confort etc ...
Mais rien n'est décidé et une chose est certaine, je conserve le V pour moi !
Pour les cours, j'en ai pris quelques-uns, mais c'est clair que je suis un néophyte (désireux d’appendre, mais encore débutant). De toute façon, si nouveau bateau il y a, je ne le conçois pas sans l'aide d'un professionnel pour au minimum une semaine de prise en main du bateau et une meilleure connaissance des consignes de sécurité !
Voilà, pardon pour le "pavé" et merci à celles et ceux qui auront lu jusqu'au bout ;)
Bon vent à tous

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Dernière édition: par elvento.

Présentation de Lauranna 28 Aoû 2019 21:59 #55512

A l'ASNQ, vous étiez tous les deux pour les cours?

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Présentation de Lauranna 28 Aoû 2019 22:02 #55514

Avec nos filles (25 et 27 ans), je tenais absolument à faire une séance de déssalages volontaires avec chacune afin d'assurer le coup ! Et aucun souci ;)

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Temps de génération de la page : 0.323 secondes
Propulsé par Kunena